Voilà 10 ans maintenant que nous avons lancé avec Paul Chatelain, Nathalie Bostbarge et Georges Therre cette belle idée de faire découvrir et mieux connaître, sous ses principaux aspects historiques, géographiques, sociologiques et linguistiques, ce joli coin de France que sont nos chers “ Bois noirs ”.

Cette volonté s’est traduite chaque été par nos “ rencontres ” annuelles auxquelles, dès la première édition, Frédo Dayné et Charles Jacquet ont prêté leur précieux concours. Michel Sablonnière, Emmanuel Verbeck et David Morel nous ont ensuite rejoints en nous apportant de nouvelles compétences.

Chaque année, une ou plusieurs “ guest stars ” sont venues brillamment éclairer le thème proposé. Qu’elles en soient vivement remerciées !

Ces dix années ont été pour nous d’une grande richesse intellectuelle et fraternelle, mais elles nous ont aussi douloureusement privé de l’amitié de Paul, Nathalie et de Raymond Moncorgé.

Paul m’avait souvent proposé que notre communauté informelle se fonde en une association, dont il souhaitait que j’assume l’organisation comme je l’ai toujours fait pour nos rencontres annuelles. Mais, pris par mes activités professionnelles et mes écritures (notamment pour le bulletin municipal d’Arconsat), je n’ai eu de cesse que de différer, attendant mon départ en retraite.Je regrette aujourd'hui de n’avoir pu donner ce plaisir à cette figure de l’histoire locale que je considère comme un ami et mon maître en historiographie.

Finalement, nous nous sommes décidés à créer l’Association des Amis des Bois Noirs pour nous donner les moyens de nos ambitions.

 

                                                                Jean-François FAYE